Un activateur d'égalité réelle

Racisme, sexisme, islamophobie… Le sentiment de discrimination augmente en France, surtout chez les femmes

09/07/22 |  

Racisme, sexisme, islamophobie... Le sentiment de discrimination augmente en France, surtout chez les femmes

Un article de Yann Thompson sur les premiers résultats d'une vaste enquête sur la diversité de la population en France métropolitaine.

Menée en face-à-face auprès de 27 200 personnes en 2019 et 2020, l’étude intitulée “Trajectoires et Origines 2” (TeO2) révèle comment les origines, le genre ou encore la religion peuvent affecter l’intégration de chacun dans la société.

“Mauvaise nouvelle : il y a plus de discriminations déclarées qu’il y a dix ans”, résume pour franceinfo l’un des auteurs de l’enquête, le démographe Patrick Simon.

Parmi les personnes âgées de 18 à 49 ans ayant accepté de prendre part à ces travaux, 19% déclarent avoir subi “des traitements inégalitaires ou des discriminations” au cours des cinq dernières années. Ils n’étaient que 14% dans l’édition initiale de l’enquête TeO, conduite en 2008 et 2009. Derrière cette augmentation peut se cacher une recrudescence des faits commis, mais aussi une plus grande perception de leur portée discriminatoire.

Une hausse plus forte chez les femmes
La poussée la plus notable est observée parmi les femmes, qui sont 21% à rapporter des discriminations, contre 14% dix ans plus tôt.

“Cela s’explique en grande partie par le fait qu’elles déclarent plus souvent être discriminées en raison de leur sexe”, souligne pour franceinfo Sylvie Le Minez, responsable des études démographiques à l’Insee. “Cela témoigne sans doute d’une sensibilisation plus importante, car des situations qui pouvaient être discriminatoires dans le passé n’étaient pas forcément vécues comme telles.”

Lire l’article ici

Partagez