Un activateur d'égalité réelle

Qui sont les femmes artistes aux XVIIIe et XIXe siècles ?

15/02/19

Qui sont les femmes artistes aux XVIIIe et XIXe siècles ?

Quelles stratégies déploient-elles face aux discours physiologistes masculinistes dominant à cette époque ? Quelle promotion sociale peuvent-elles envisager ? Et quelles règles – voire quelles limites – leur sont imposées ?

Femmes artistes

Peintres, sculptrices, copistes : qui sont les femmes artistes au XVIIIe siècle ?

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/femmes-artistes-24-femmes-artistes-2e-volet

Emmanuel Laurentin et Séverine Liatard s’entretiennent avec Charlotte Foucher-Zarmanian, historienne, chargée de recherches au CNRS, spécialiste des femmes dans le monde de l’art et Séverine Sofio, sociologue, chargée de recherche au CNRS.

Le XVIIIe siècle voit se développer un mouvement de féminisation des arts, avant et après la Révolution française, avant de connaître un coup d'arrêt au milieu du XIXe siècle.

 

Séverine Sofio : “En effet, sous la Monarchie de Juillet, 1 peintre sur 5 est une femme et 30% des copistes qui travaillent pour l'administration, pour les tableaux d'histoire qui sont produits pour le musée voulu par Louis Philippe, sont des femmes. Et elles bénéficient d’une reconnaissance relativement importante puisqu'elles sont médaillées dans les salons dans les mêmes proportions que les hommes. Après la Révolution française, les femmes ne sont plus seulement peintres d'histoire mais commencent également à investir les genres mineurs comme la peinture de fleurs, la peinture de miniatures ou sur porcelaine. Des écoles se créent pour former les jeunes filles et les familles ont conscience, à une époque où les femmes n'ont pas accès à l'enseignement secondaire, que l'art est le seul moyen – avec le mariage – d'ascension sociale. D'autant que ces artistes femmes ne sont pas victimes du stigmate social qui frappent les écrivaines à la même époque : la peinture est un métier honorable. Depuis le portrait en miniature jusqu'à la peinture sur porcelaine en passant par le coloriage de gravures, un grand nombre de débouchés, de métiers sont ouverts aux femmes, y compris de condition modeste.”

Source France culture

A réécouter sur France Culture :

La Fabrique de l’Histoire par Emmanuel Laurentin

 

4 émissions :

1- Femmes artistes (1/4) :
L'invisibilisation des musiciennes et des femmes compositrices

2 – Femmes artistes (2/4) :
Peintres, sculptrices, copistes : qui sont les femmes artistes au XVIIIe siècle ?

3 – Femmes artistes (3/4) :
Ecrivaines, dramaturges, autrices : la longue histoire des femmes de lettres

4 – Femmes artistes (4/4) :
Renée Lebas, la chanson française qui vient de loin

https://www.franceculture.fr/emissions/series/une-histoire-de-la-chanson-francaise

Image : Élisabeth Vigée Le Brun – 1790

Partagez